Le grenier

Créations artisanales
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Poèmes de Si mohand umhand

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
timaghrass



Messages : 55
Date d'inscription : 23/08/2007
Localisation : thamourth

MessageSujet: Poèmes de Si mohand umhand   Jeu 23 Aoû - 5:47

azul

Thikelta ad hhegjigh asfrou
Oua lahh addilhhou
Addinaddi ddeg louddiath.

Oui thislan ar dda thiarou
Our as iverou
Oui ilan ddelfeahhem izrath

An helel Rebbi athet ihheddou
Ghoures ai neddaou
add vaddent addrim nekfath

Traduction française
Ceci est mon poème;
Plaise à dieu qui'l soit beau
Est se répande partout.

Qui l'entendra l'écrira,
Ne le lachera plus
Et le sage m'approuvera:

Que dieu leur inspire la pitié;
Lui seul peut nous en préserver
Quelles nous oublient,nous n'avons plus rien


Traduction faite par MOULOUD FERAOUN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cool-forum.fr/
timaghrass



Messages : 55
Date d'inscription : 23/08/2007
Localisation : thamourth

MessageSujet: Re: Poèmes de Si mohand umhand   Jeu 23 Aoû - 5:50

azul
A ioul iou ifnek eçver
Ma tsilidd ddel her
Asa tsa souigth laid
Koul lemqam rebbi ihdder
S thoules iamer
Thiddac ighran ddi tsouhidd
Noukni aqlagh net hiier
Selabsant nesker
Nek dderai iou louahid.


Traduction française
Pour rester digne, o mon cœur,
Tu as besoin de patience
En ce premier jour de l’aïd.

Dieu visite tous ses autels
Ou sont réunies les belles
Celles qui ont appris à l’adorer.

Mais, nous qui sommes tourmentés,
Nous nous enivrons d’absinthe,
Tous deux ,mon âme et moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cool-forum.fr/
timaghrass



Messages : 55
Date d'inscription : 23/08/2007
Localisation : thamourth

MessageSujet: Re: Poèmes de Si mohand umhand   Jeu 23 Aoû - 5:51

azul
Themouth thazizth ur nemzir
El mouts athetsekhthir
Rebbi ithedou degg enouqma
A iakkal urtsets gheillir
Mlaioun nettir
Thafoumthas a el moulouka
Dda zaouali our tehqir
Ddiellis nel khir
Merhoumath si djahnama



Traduction française

Elle morte loin de moi :
La mort choisit ses victimes
Et dieu pousse à la révolte.

Oh terre, ne profane pas
Sa beauté incomparable
O anges, pardonnez lui.

Fille de sang généreux,
Elle n’a pas dédaigné le pauvre :
Qu’elle soit préservée de l’enfer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cool-forum.fr/
timaghrass



Messages : 55
Date d'inscription : 23/08/2007
Localisation : thamourth

MessageSujet: Re: Poèmes de Si mohand umhand   Jeu 23 Aoû - 5:51

azul
Atha ouliou ikheiaq
Gher ddakhel ifelaq
Thichki ar tsid nesmecthi
Ai aggelidd el khalaq
Thefrouddagh selhaq
Addagh thilidd ddamaani.
Gherk a rebbi ai nekheraq
Selcagh naouaq
Iac ghourk ishel koul echi.



Traduction française

Voici mon cœur oppressé !
En lui-même il éclate
Chaque fois que je pense à elle

O suprême Créateur,
Nous implorons ta justice,
Sois un soutien pour nous.

Délivre-nous des tourments ;
De toi seul, nous attendons
Que se produise le miracle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cool-forum.fr/
timaghrass



Messages : 55
Date d'inscription : 23/08/2007
Localisation : thamourth

MessageSujet: Re: Poèmes de Si mohand umhand   Jeu 23 Aoû - 5:52

azul

L'insatisfaction à la recherche du bonneur

Zighen lachek imkhalaf
Ifraq ddeleçnaf
Kouloua ddaken itmehen
Avadd izzehou selaktaf.
Ezzahris ioulaf
Iqim nesta ddouazizen.
Avadd meskin hhath inhaf
Ddain ivgh ourthitsaf
Slahhlacis dderebbi agalmen.


Traduction française
Nul ne peut sonder les coeurs,
De l’amour connaître le degré,
Car chacun a son tourment.

L’un aime avec plénitude,
Son sort est enviable,
Il ne quitte pas sa bien-aimée.

Pour l’autre,il y’a la souffrance,
Il aspire à l’impossible,
Dieu seul connaît son mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cool-forum.fr/
timaghrass



Messages : 55
Date d'inscription : 23/08/2007
Localisation : thamourth

MessageSujet: Re: Poèmes de Si mohand umhand   Jeu 23 Aoû - 5:53

azul

Atha ouliou ighermed.
Simetti ihemled
Ghefain iaddan felas.
Mihkigh I ouddrar inhehed
Ouliou indefed
Achqagh ddegg ezhhou ntoulas.
Ddeg ikhfioui aka igjerred
Ddzhhar oulahed
Menagh a ouizehhan ibouas.



Traduction française


Voici que mon cœur se gonfle,
De larmes il déborde
Pour ce qu’il a enduré.

Ma confession fait frémir la montagne
Et chaque fois ravive ma plaie,
Car l’amour est ma passion.

Victime d’un sort maudit,
N’ayant guère de chance,
Pourrais-je y goûter un jour ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cool-forum.fr/
timaghrass



Messages : 55
Date d'inscription : 23/08/2007
Localisation : thamourth

MessageSujet: Re: Poèmes de Si mohand umhand   Jeu 23 Aoû - 5:54

azul
Ghouri ledjnan ddi loudda
El ouard ddessikhta
Selkhoukh oua erreman ifaz.

Ferggaghtid afragg ilhha
Izzerrev ighta
Hesvaghts am froukh elvaz
Tchechddiyi ioueth tsetta
Our id ggir ara
Thevdelii si ir argaz

Version Française

J’avais un jardin dans la plaine :
Une débauche de roses,
De pêche et de grenades

Sa clôture était parfaite,
Il était protégé et inviolable ;
Je la choyais comme un faucon.

Je n’eus qu’une branche stérile
Qui ne donna rien ;
Elle me remplaça par un homme vil

Traduction : Mouloud Feraoun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cool-forum.fr/
timaghrass



Messages : 55
Date d'inscription : 23/08/2007
Localisation : thamourth

MessageSujet: Re: Poèmes de Si mohand umhand   Jeu 23 Aoû - 5:55

azul

Ghouri ledjnan ddi loudda
El ouard ddessikhta
Selkhoukh oua erreman ifaz.

Ferggaghtid afragg ilhha
Izzerrev ighta
Hesvaghts am froukh elvaz
Tchechddiyi ioueth tsetta
Our id ggir ara
Thevdelii si ir argaz

Version Française

J’avais un jardin dans la plaine :
Une débauche de roses,
De pêche et de grenades

Sa clôture était parfaite,
Il était protégé et inviolable ;
Je la choyais comme un faucon.

Je n’eus qu’une branche stérile
Qui ne donna rien ;
Elle me remplaça par un homme vil

Traduction : Mouloud Feraoun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cool-forum.fr/
timaghrass



Messages : 55
Date d'inscription : 23/08/2007
Localisation : thamourth

MessageSujet: Re: Poèmes de Si mohand umhand   Jeu 23 Aoû - 5:55

azul

Zzigh ledjnan selkhethiar
Qouan ddegs lenouar
Secra ddekren ilsaouen.

Laneb lehmar bouamar
Ddel khoukh am lamber
Lehveq ouy louerd malalen

Iac neder ghouzif lamer
Alarmi nehdder
Csanas imecsaouen

Version Française

J’ai voulu un beau jardin
Avec toutes les fleurs de mon âme
Et tous les arbres dignes d’envie :

Des treilles au raisin vermeil,
Des pêches pareilles à l’ambre…
Le basilic et la rose s’y mêlent

Hélas ! J’ai vécu trop longtemps
Et, en ma présence,
Il est livré au troupeau.

Traduction : Mouloud Feraoun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cool-forum.fr/
elmartillo

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 07/08/2007

MessageSujet: Re: Poèmes de Si mohand umhand   Jeu 23 Aoû - 10:24

Merci beaucoup pour ces beaux poemes timaghrass, continue a nous faire savourer de tes trouvailles Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Osiris

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: Poèmes de Si mohand umhand   Jeu 23 Aoû - 14:29

Merci pour ces poemes ils sont magnifiques Smile Smile Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
timaghrass



Messages : 55
Date d'inscription : 23/08/2007
Localisation : thamourth

MessageSujet: Re: Poèmes de Si mohand umhand   Ven 24 Aoû - 4:29

azul
qund j'etais tout petit,j'ecoutais mon pere(ALLAH yarahmou) avec quelque uns de ses amis reciter les poemes de "Si Mohand",c'etais de sages ,honetes et de braves types !


"Mon coeur tout troublé
Par le kif et l’alcool
N’a suivi que ses penchants
Accueillez le vagabond
O gens sensés et nobles
Etranger dans son pays
Dans l’exil et dans l’oubli
J’ai ignoré mes devoirs
C’est maintenant que mon coeur saigne.
"

A quelques exceptions près - la langue et la situation géographique seulement les séparaient -Si Moh ressemblait de beaucoup à son égal français Arthur Rimbaud, l’autre amoureux des sentiers, des chemins inconnus et des contrées lointaines qui aimait d’ailleurs à répéter:

«Je suis un piéton rien de plus.»
«De l’Alma à Ménerville
L’ennui me prit
A la côte des djellabas
Je suis parti tôt le matin
J’ai marché sans relâche!
Le soleil est descendu sur les crêtes
Sans honte je m’affale dans un café
Mourant de fatigue
Et demandant pardon aux saints. »


son mariage qui fut un échec -sa femme l’avait quitté pour sa paresse- ont eu raison de sa ténacité et de sa croyance en des jours meilleurs, et le voilà qui aborde en sanglots mais avec résignation:

«Vois mon coeur oppressé!
En lui-même il éclate
Chaque fois que je pense à elle
O suprême créateur
Nous implorons ta justice
Sois un soutien pour nous
Délivre-nous des tourments. »
«J’avais un jardin incomparable aux pousses drues et vigoureuses
Que Dieu protège ses richesses
Un mur le fermait et l’abritait...
Maintenant qu’un torrent y fut dirigé
l’éboulement a tout emporté
Il n’en reste aucune trace.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cool-forum.fr/
timaghrass



Messages : 55
Date d'inscription : 23/08/2007
Localisation : thamourth

MessageSujet: Re: Poèmes de Si mohand umhand   Ven 24 Aoû - 4:35

azul
De ces élans lyriques que nous traduit Mouloud Mammeri, il y a peu de sublimation ; cette fuite dans le fantasme d’un rêve-remède à sa misère. Il appelle Sidi Beloua pour le délivrer des maux qui le rongent, dans la tourmente. Si Mohand est en communion avec son moi. Le nom de Dahbia revient dans son poème comme la beauté de ce bijou qui a parure de symbole.



“Quand elle parut aux rendez-vous,
Elle a la peau blanche,
Son visage est comme le soleil qui se lève
Sur le Lalla Khadidja, précédé de lumière”
Raconte à celle aux sourcils peints,
A la branche de palmier,
Dont le cou est d’un blanc immaculé,
Les dents comme des perles,
Et les pommettes vermeil.

I love you Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cool-forum.fr/
timaghrass



Messages : 55
Date d'inscription : 23/08/2007
Localisation : thamourth

MessageSujet: Re: Poèmes de Si mohand umhand   Ven 24 Aoû - 4:49

azul

Vieillesse -Tewser

Ay ul yef izga uyemyim
Aqlj deg ttexmim
Ay daafey yilifen
Nem cedha neb’ anneqqim
U yeççur d idim
Annehk’ iwi y d ixelqen
Zzyara bbwen safed
W’ tbyan Rabb’a t iwehhed
Di Muhend-u-M’hend
Meskin iâawj rray is
Iyra leqwran ijewwed di zik is
yeghed
Turo la-ireffed s wallen is.
L mehna w ur tesâi tt bib
Teggyi d ayrib
Atained alleh nestagfer
Yak Rebbi Yedmen tifrat
Di Lmut di Lhayat
Kulci yura deg ssaheg


Cœur sur qui séjournent les brumes
Me voici tout anxieux
Maigri parmi les chagrins
J’ai soif de vous. Je veux avec vous rester
Mon cœur saigne
A Dieu je veux tout confier
Le pèlerinage de l’adieu
Qui veut méditer Dieu
Regarde le pauvre Mohand-ou-M’hand
Dont est dévoyée la raison
Il avait étudié le Koran l’avait psalmite
Il était jadis vigoureux
Et le voila qui ne peut plus que lever les paupières.
Mon mal sans remède
M’a livré à l’exil
Assiste-moi Dieu de Ta Miséricorde
Mais Dieu n’est-ce pas accorde la délivrance
Ici-bas ou dans l’Au-delà
Car tout a été fixé de tout temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cool-forum.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poèmes de Si mohand umhand   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poèmes de Si mohand umhand
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le grenier  :: Imazighans :: Monde Amazigh :: Littérature-
Sauter vers: